mardi 24 janvier 2012

[Séries TV] Pourquoi « House of Lies » m’a déçu...


C’est totalement par hasard que j’ai découvert la série « House of Lies ». Je cherchais une série à découvrir, j’ai cliqué sur un lien et là, un visuel m’a attiré l’œil. La blonde, là, sur le côté…c’est Kristen Bell ?!

Informations prises, oui, c’est bien elle. Pleurant encore chaque jour la disparition de la série Veronica Mars et ses apparitions dans Heroes ne m’ayant pas suffi, je me devais de sauter sur cette série dans laquelle elle joue.



Synopsis :
Marty Kaan est un consultant en finance et management auprès de grandes entreprises. Accompagné de Jeannie, Clyde et Doug, il n’hésite pas à utiliser tous les moyens possibles pour se faire embaucher et gérer les crises des entreprises. Enfin, quand son ex-femme et rivale ne lui pique pas ses clients.

Je dois l’avouer, si je n’avais fait que lire le synopsis, jamais je n’aurai regardé « House of lies ». Finance, management, marketing… Autant de mots qui ne font pas vraiment partie de mon vocabulaire. Mais bon, Kristen Bell fait partie du casting, en second rôle certes, mais je ne vais pas chipoter pour si peu !

Une fois le premier épisode terminé, mon verdict est sans appel : ce sera sans moi.

> Marty Kaan est ce qu’on appelle un homme à femmes, un adepte des beuveries, un queutard (excusez l’expression), bref, il saute sur tout ce qui bouge. Il m’a tout de suite fait penser à Hank Moody, de Californication, le sex-appeal en moins. Et ce qui ne me plaît pas dans Californication ne m’a pas plu dans « House of Lies ».

Oui, le sexe ça fait vendre. Mais c’est un peu facile de créer un personnage obsédé par les femmes, histoire d’attirer des téléspectateurs masculins non ? Le raccourci homme de pouvoir-homme à femmes me fatigue un peu.

> Les scénaristes ont eu la bonne idée d’ajouter des « arrêts sur images » pendant lesquels Marty explique au téléspectateur le jargon des finances et du management. De petits moments sympas et qui offrent un petit plus à la série. Enfin…si ça aidait réellement à comprendre le métier. Parce que moi je ne me sens pas plus éclairée.


Seuls 2 points négatifs me font abandonner la série
alors que plusieurs médias la décrivent déjà comme une comédie rafraichissante car novatrice. Mais je regarde déjà beaucoup trop de séries pour me permettre de garder « House of Lies » uniquement pour les beaux yeux de Kristen.

Mais pour messieurs les fans, qui ont le temps et qui ne sont pas rebutés par ce genre d’univers : stay tuned ! Sans spoiler, je peux déjà vous affirmer que dans les épisodes suivants, Kristen Bell se dénude…

Images: Allociné

2 commentaires:

  1. J'y ai jeté un oeil pour la même raison : Kristen Bell
    Je n'ai pas aimé non plus, et autour de moi tout le monde trouve ça tellement génial que je me sentais un peu seule, merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! J'avais peur aussi d'être la seule ronchon :p

      Supprimer