mardi 29 octobre 2013

Ravenswood, The Originals : la mode des spin-offs est-elle vraiment nécessaire ?


Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas une critique de séries que je vous propose aujourd'hui (et pourtant, j'ai du retard, puisque je devrais parler de "Reign" et "Dracula"), mais une petite réflexion sur les spin-offs qui débarquent en force en ce moment sur nos écrans. 

Quelles différences y'a-t-il entre les spin-offs ? Valent-ils tous le coup ? Pourquoi les chaînes investissent autant dedans ? Je ne prétends pas détenir la vérité, mais ça me démangeais franchement de pousser mon petit coup de gueule dessus...


Il faut d'abord savoir qu'il existe plusieurs formes de spin-offs. Un spin-off peut utiliser un personnage d'une série pour développer tout un univers autour de celui-ci (exemple : Klaus pour "The Originals"), ou bien prendre quelques éléments d'un univers déjà connu et lui apporter de nouveaux personnages (exemple : "Once Upon A Time in Wonderland"). Selon moi, le deuxième type de spin-off est beaucoup moins intéressant, ou en tout cas, risque d'être plus difficile à apprécier du fait que les personnages nous sont inconnus. J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir la série "The Originals" parce que je suis très attachée à la famille Mikaelson, mais "Once Upon A Time in Wonderland" ne me fait pas vibrer car il faut ré-apprendre à découvrir de nouveaux personnages.

Et je vais peut-être aller un peu loin en disant ça, mais franchement, où est l'intérêt d'un spin-off qui ne fait que reprendre l'univers d'une série ? N'y a-t-il pas moyen de trouver plus original pour une nouvelle série ? Aaaah, l'originalité, le gros manque de cette saison 2013-2014... Sérieusement, quel est l'intérêt de créer "Ravenswood" en le rattachant forcément à "Pretty Little Liars" ? La série aurait pu très bien fonctionner d'elle même, en inventant une nouvelle ville et en y amenant de nouveaux personnages. Mais non, ABC Family semble avoir voulu jouer la carte de la sécurité en gardant un des personnages "forts" de "Pretty Little Liars", Caleb, qui se retrouve du coup arraché de sa série d'origine sans plus d'explications...


Pareil pour les spin-offs qui ont déjà plusieurs saisons derrière eux... "NCIS : Los Angeles" est le spin-off de la série  "NCIS" (série la plus regardée aux États-Unis, on peut donc comprendre qu'ils aient voulu développer le filon) et connaît un joli succès, avec une moyenne de 14 millions de téléspectateurs par épisodes ces derniers temps. Mais elle n'aura jamais le succès de sa série d'origine, avec 18 millions de téléspectateurs qui ont eu le temps de s'attacher aux personnages principaux ! Ça n'empêche pas les studios de réfléchir à un troisième spin-off, basé cette fois à la Nouvelle Orleans. Vous pensez que trop de spin-off tue la série ? Sauf que c'est là où ça devient drôle, c'est que "NCIS" est elle-même un spin-off de la série "JAG", et oui !

Les spin-offs ne datent donc pas d'hier, mais force est de constater qu'aujourd'hui, ils se multiplient comme des lapins et que ce n'est pas prêt de s'arrêter. Après "Ravenswood", "The Originals" et "Once Upon A Time in Wonderland", les spin-offs de "Dexter", "Breaking Bad" (qui s’appellerait "Better Call Saul") et "The Walking Dead" seraient en pleine négociation. Autant dire qu'on va en bouffer dans les prochaines années. Mais peut-on vraiment en vouloir aux studios, aux producteurs ou aux chaînes de télévision ? Eux cherchent avant tout à faire de l'audience... Et pour s'assurer un large public, ils préfèrent ré-utiliser les ingrédients qui ont plu à ce même public, que ce soit en délocalisant certains personnages ou un univers. J'appelle ça être frileux, ils appellent sûrement ça "prendre des précautions".

Comprenez-moi bien, je ne crache pas sur les spin-offs, loin de là. J'ai été une très grande fan de "Private Practice" (et encore plus lors des crossovers avec "Grey's Anatomy") et j'adore suivre "The Originals", le spin-off de "Vampire Diaries"... Et même si je n'ai jamais fini la série "Angel", je sais que beaucoup de fans de "Buffy" l'ont apprécié. Seulement, il faut savoir distinguer un spin-off "nécessaire" d'un spin-off qui ne sort que pour harponner un public et faire de l'argent...

Ceci dit, je ne sais pas ce qui est le pire entre le spin-off et l'adaptation d'une série d'un pays à un autre (comme "Bron" / "The Bridge" / "Le Tunnel"). Mais ça, c'est une autre histoire !

Et vous, que pensez-vous de cette mode des spin-offs ?

9 commentaires:

  1. J'aimais beaucoup Buffy, mais je n'ai jamais vraiment accroché avec Angel, comme toi...
    Je savais qu'il y avait "The Originals", mais n'étant une fan de Vampire Diaries que depuis peu, je ne sais pas si je me laisserai tenter...

    Merci de ton avis (et de ton blog en général: j'aime beaucoup, j'ai découvert pas mal de séries grâce à toi, ce qui me permets d'occuper mon congé mat de façon très constructive! :D )

    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooooh, c'est le plus joli compliment qu'on puisse me faire :D J'adore faire découvrir des séries ! Et puis j'ai beau donné mon avis, le plus important c'est que les autres regardent la série pour se faire leur propre avis ;)

      Supprimer
  2. Complètement d'accord avec toi ! Et pourtant j'ai adoré Private Practice mais je n'ai pas du tout aimé NCIS : Los Angeles et je n'ai aucune envie de regarder Ravenswood. Je pense que ça va lasser les gens à force et pour plusieurs raisons : la première : PLL, par exemple, repose sur le fait de savoir qui est A et je dois dire que je suis lassée à certaines périodes par l'intrigue de la série : on a des indices, on ne sait pas tout, finalement on pensait avoir un bout de piste et c'est complètement autre chose qui nous est révélé ou la théorie qu'on avait élaboré s'effondre... Si Ravenswood reprend les mêmes ficelles scénaristiques "ça ne va pas le faire".

    Une autre raison encore : si c'est pour avoir un copié/coller de la série originale ce n'est pas la peine ! Private Practice avait carrément une autre dynamique que Grey's Anatomy et des personnages suffisamment forts pour qu'on s'attache à eux ce qui n'est pas le cas, à mon avis, pour NCIS : Los Angeles.

    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je ne l'aurai pas mieux dit moi-même !! :) Je suis tout à fait d'accord pour Private Practice, un show à part entière qui avait réussi à se forger sa propre identité.

      Supprimer
  3. J'avais adoré Angel et je suis ravie de retrouver Klaus et sa famille dans The Originals :-) Ravenswood est syhmpa mais c'est vrai que la cohérence avec Pretty Little Liars est relative. Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À croire qu'ils essaient par tous les moyens de créer des spin-offs, même si c'est tiré par les cheveux !

      Supprimer
  4. J'ai quand même beaucoup accroché à Ravenswood !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tant mieux, il en faut pour tous les goûts :)

      Supprimer
  5. De rien! :) C'est vraiment sympa que tu donnes ton avis, ça donne envie de jeter un œil (j'en ai découvert des pas mal du tout!) et puis, c'est généreux de donner ton avis! :) Ca doit prendre du temps, alors un grand merci!:)

    Bises!!! (ah, on me signale que c'est l'heure pour moi de déjeuner, ma ptite miss dort, donc... The Originals pour accompagner mon déjeuner!) :D

    RépondreSupprimer